Connu comme étant le fondateur du Bauhaus, Walter Gropius commença des études d’architecture qu’il ne termina pas à Munich, puis à Berlin, en 1903. En 1907, il entre dans l’agence de Peter Behrens et côtoie de jeunes architectes qui deviendront célèbres par la suite comme Mies van der Rohe et Le Corbusier. A cette époque, il associe sa créativité au monde de l’industrie. En 1910, il créé sa propre agence accompagné d’Adolf Meyer. Suivant le mouvement moderne de l’époque, il y dessinera principalement des usines, entreprises et fabriques… Durant la Première Guerre mondiale, Gropius devient réserviste et suspend sa carrière artistique. En 1919, il est nommé directeur de l’école des Arts Appliqués de Weimar et de l’Académie du Grand-Duché de Saxe, succédant à Van de Velde. Il mixa ces deux écoles pour en faire l’une des écoles d’architecture et de design les plus influentes du XXème siècle : le Bauhaus. Le but était de regrouper différents arts autour de l’industrie, l’artisanat et la technologie tout en y enseignant l’architecture moderne, puis le style international. En 1925, Gropius déménage son école à Dessau. Il émigre aux États-Unis au début de la Seconde Guerre mondiale, pour échapper au nazisme et y dirigea l’Ecole du Design d’Harvard.

L’anecdote : Gropius était dépendant de ses collaborateurs. Ainsi, durant ses études, il employait un assistant pour que ce dernier l’aide à compléter ses travaux et devoirs.

Ses réalisations

En 1911, Walter Gropius et Adolf Meyer dessinent les façades vitrées et les petits bâtiments de l’usine Fagus, en Allemagne. La chaise D51 est dessinée pour le hall d’entrée de l’usine par Walter Gropius, qui possède alors sa propre agence depuis 1910. C‘est à cette époque qu’un débat perdure concernant un problème pour concilier standardisation et créativité. Ce débat est né au sein de la Deutsche Werkbund, association d’artistes et créateurs dont fait partie Gropius. Grâce à son design original et à sa structure simple, la chaise D51 est alors étudiée afin de la produire en série. Un canapé est également décliné avec la même structure. Le fauteuil D51 est construit sur un châssis en bois noir. L’assise et le dossier sont rembourrés et composés d’un tissu à rayure droite noire et blanche. Le canapé, quant à lui, a la même composition, mis à part son tissu qui possède des rayures plus larges, disposées en diagonale. L’usine Fagus fut classée au patrimoine mondial des biens culturel en 2011.