Pour être au chaud l’hiver, pour avoir de la fraicheur l’été et surtout pour diminuer la consommation énergétique, l’isolation thermique est obligatoire. Il existe plusieurs techniques et matériaux, dont la vermiculite. Mais est-ce que c’est la bonne isolation ? Est-ce sans danger pour la santé et comment s’y prendre ?

À quoi sert la vermiculite ?

Origine de la vermiculite

La vermiculite est un minéral qui a comme origine, les roches basaltiques. C’est comme de l’argile qui a la particularité d’être excellent en drainage. C’est pour cela qu’elle est utilisée comme fond de sols pour le jardinage. Elle a une conductivité de nutriments sans égale et retient l’humidité après arrosage. C’est aussi un matériau isolant thermique et acoustique.

Utilisation

Pour être utilisé, ce minéral naturel est chauffé à plus de 800°C. La vermiculite est utilisée comme matériaux isolants à mettre entre les planchers, dans les parois d’une pièce ou encore en revêtements lorsqu’elle est en brique. Son autre utilisation est pour le paillage. Il suffit de le mélanger avec le compost et le substrat. La vermiculite aère le sol et permet de drainer et de laisser pousser les racines facilement.

L’isolation en vermiculite est-elle dangereuse ?

Elle n’est pas dangereuse si les compositions sont des minéraux et des matières organiques simples. C’est-à-dire qu’il n’y a pas d’autres roches sédimentaires qui la composent. Le danger se trouve dans la vermiculite dont le gisement contient une composition chimique nommée trémolite. Certaines roches volcaniques contiennent de la trémolite, or, cette substance de la famille du silicate est nocive. Avec l’obligation qui impose les distributeurs d’isolation phonique et isolation thermique en vermiculite, il n’y a plus de risque. Cependant, un test est à faire en cas de doute.

plafond maison

Comment procéder à l’analyse ?

L’analyse des isolants minéraux est faite par une entreprise experte. Les étapes suivantes sont à respecter.

  • Échantillonnage : les matières isolantes sont prélevées sur différents endroits comme les toitures. Ils sont répertoriés pour qu’à la fin les experts puissent avoir une idée de l’endroit contaminée si c’est le cas.
  • Analyse : une analyse prête à l’emploi comme les tests de chlore n’existe pas. Il faut faire les analyses en laboratoire et elle est faite par des experts.
  • Des mesures seront prises si le résultat est positif.

Prélever un échantillon doit être fait par une entreprise certifiée, car cette substance est volatile et peut s’échapper par l’aération et contaminer tout l’habitation.

La vermiculite doit-elle être enlevée ?

Vermiculite ne veut pas dire nécessairement amiante. Il faut procéder à des analyses avant de s’en débarrasser. Cette isolation thermique et phonique remplace très bien la laine de roche ainsi que les autres matières isolantes. Elle est imputrescible et est une substitution incomparable aux autres isolations qui peuvent être très chères.

Si après analyse, la vermiculite est dotée d’amiante, c’est là qu’il faut envisager de l’enlever. Pour l’enlèvement, il faut toujours faire appel à des professionnels pour que rien ne s’échappe dans la maison.

Si c’est dans votre jardin, vous avez deux choix :

  • Soit enlever l’engrais et la vermiculite et les changer.
  • Soit enlever le tout avec les plantes et le potager, car avec la filtration et la rétention c’est sûr que votre jardin soit contaminé.

Isolation en vermiculite

Conseils si vous possédez de l’isolation en vermiculite

Même si la vermiculite n’est pas amiantée et même si elle n’est pas composée avec de la chaux, les précautions suivantes sont à respecter. Du fait de la volatilité de la vermiculite :

  • Laisser l’isolant en vermiculite intact dans votre grenier ou dans vos murs. Le fait de ne pas toucher à l’isolation évite de la répandre. Si vous envisagez de faire de la rénovation ou quelques travaux que ce soit, faites appel à un professionnel afin de donner les précautions adéquates.
  • Ne pas stocker de boites ou autres objets dans votre grenier si ce dernier est isolé avec de la vermiculite. Ceci afin de préserver vos objets, mais surtout afin d’éviter d’y aller de temps à autre et d’être exposé aux particules.
  • Ne laissez pas des enfants jouer dans un grenier avec de la vermiculite. C’est toujours dans le cadre de la sécurité face à la volatilité des particules et aussi pour éviter une quelconque exposition si jamais celle-ci est amiantée.
  • Ne pas enlever l’isolant vous-même. Si par hasard, vous devez changer d’isolant ou s’il faut faire un aménagement ou une rénovation dans la partie du grenier, appelez un professionnel.
  • Engagez un entrepreneur professionnel en amiante si vous prévoyez de rénover. Cela vous évite d’être exposé, mais aussi de faire répandre la vermiculite amiante dans votre habitation.

Donc, pour résumer, ne pas vous mettre en contact avec la vermiculite sous aucun prétexte.