Comment définir le Design ? Votre magazine Design tente d’approfondir le sujet ! Le terme « design » est un anglicisme désignant un « concepteur ». Mais sa définition ne semble pas fixée car de nombreux débats agitent encore la discipline.

Bien que certains acteurs et autorités de la culture aient essayé, à l’image de l’ancien ministre de la culture Jacques Toubon, de cadrer l’utilisation de ce vocable parfois « fourre-tout », son interprétation reste sujette à caution. Voici quelques éléments de réponse :

Définition du design par le Petit Robert : Esthétique industrielle appliquée à la recherche de formes nouvelles et adaptées à leur fonction (pour les objets utilitaires, les meubles, l’habitat en général). synonyme : stylisme. Définition générique du design : Le design est la discipline issue de la rencontre entre l’industrie et l’art.

Analyse de la définition : Cette définition du design est donc tributaire des définitions de l’Industrie, mais surtout des définitions de l’Art. Si la définition de l’industrie est relativement claire, il n’en est rien pour celle de l’Art. Pour certaines sensibilités l’Art est le « beau, le bon, le juste ». Cette sensibilité rejoint celle des philosophes de la Grèce antique représentés par Platon. Pour d’autres, l’Art est ce qui s’auto-définit comme tel selon la sensibilité des philosophes existentialistes du 20ème siècle représentés par Karl Jasper ou Jean Paul Sartre.

Chaise « Taxing Art » © Beta Tank

Ces deux sensibilités ont donc alimenté deux définitions plus usuelles qu’académiques du « Design » : le design à l’anglo-saxone et le design latin. Ces définitions usuelles sont autant dues aux moyens engagés dans le processus de création qu’aux idées voire aux idéologies qui en découlent. La même distinction entre forme et fonction existe sous les termes « design d’auteur » ou « design industriel ».

L’usage anglo-saxon du design se rapproche de la sensibilité utilitariste et donc industrielle de la définition. C’est une approche pragmatique et réaliste. Certains estiment qu’il est issu de l’utilitarisme importé d’Allemagne aux États Unis puis incarné par le courant Bauhaus dans les années 1930. La citation  » La forme suit la fonction  » de Louis Sullivan, devient le credo de cette école de pensée dès la fin du 19ème siècle. Appliqué à l’architecture, les arts graphiques ou même la danse, les utilitaristes ne reconnaissent de beauté que dans l’utilité de la chose.

L’usage latin du design se caractérise par le travail sur la forme plus que sur le fond. L’objectif est de brouiller l’usage de l’objet pour le fondre dans la forme. Ce « Design », parfois qualifié d’excessif, ne peut être industrialisé. Il se construit en petite série, en pièce unique, et fait appel à des techniques d’exception pour une utilité quasi nulle. De nos jours, il trouve une place en Europe sur les grandes expositions de l’art contemporain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *