Il faut savoir que les déperditions de chaleur sont conséquentes aujourd’hui dans pratiquement toutes les maisons. Que ce soit le toit, la cheminée ou encore les murs, voire les planchers, il y a des fuites et cela est néfaste pour l’environnement, mais également votre portefeuille. Vous aurez tendance à avoir une surconsommation à cause de ces ponts thermiques qui se forment lors de la construction d’un bien immobilier. Nous vous proposons alors de vous attarder sur l’isolation sous toiture puisqu’elle présente de sérieux avantages et vous pourriez même économiser de l’argent très rapidement. 

Quelles sont les déperditions de chaleur dans une maison ? 

Si votre maison n’est pas hermétique à 100 %, il n’est pas surprenant de constater une hausse des factures pour le chauffage par exemple. Si vous avez une climatisation, vous n’arriverez pas à atteindre une température intéressante puisqu’une partie aura tendance à s’enfuir avec les ponts thermiques. 

  • Les déperditions sont de l’ordre de 25 % pour les cheminées, et même 30 % pour les toits.
  • Les murs laissent s’échapper 25 % de la température contre 15 % pour les fenêtres et 10 % avec les ponts thermiques.
  • Les planchers les plus bas sont aussi pointés du doigt avec 10 % environ.

Si vous faites le calcul à chaque fois, vous pouvez avoir de fortes déperditions de chaleur et les plus importantes sont celles avec le toit. Vous aurez alors l’occasion de les supprimer en aménageant également cette zone pour profiter d’une autre pièce avec une hauteur sous plafond assez sympathique. 

Quelques solutions pour l’isolation

Vous pouvez isoler toutes les parties de votre maison qui mettent en avant de telles déperditions de chaleur. Par exemple, des professionnels vous proposent une isolation des planchers non chauffés ou encore sur terre-plein. Vous aurez aussi une isolation à l’intérieur ou à l’extérieur pour ne pas empiéter sur votre espace vital dans les différentes pièces. Si vous possédez une terrasse en hauteur, l’isolation de ce toit peut aussi être envisagée au même titre que les combles perdus ou aménagés. 

Il y a donc une différence pour certains combles, car, lorsque la hauteur sous plafond ne vous permet pas d’être debout, il est difficile de les aménager, mais vous pouvez tout de même les isoler avec différentes méthodes. Parmi ces dernières, vous avez les flocons qui sont répandus sur le sol avec une épaisseur conséquente pour avoir un gain d’énergie conséquent. D’autres optent pour l’isolation au niveau de la toiture avec de la laine de verre et des plaques de plâtre par exemple.