En 2020, une chaise revient sur les devants de la scène. On la retrouve dans les vidéos Tik Tok, mais aussi dans certains clips d’artistes K-pop. En effet, 95 ans après le premier modèle fabriqué, la chaise de Marcel Breuer a su conserver les qualités qui ont fait son succès. Il va s’en dire alors qu’elle n’avait pas vraiment disparu des usages. Quelle est donc l’histoire de cette chaise intemporelle ?

La chaise wassily, le mobilier qui ne porte pas le nom de son créateur…

Wassily Kandinsky n’est pas le concepteur de la Wassily. Toutefois, ami du créateur, lui aussi eut droit à sa chaise. Son modèle est présent sur C86 Design, le blog sur le mobilier design et la décoration d’intérieur

L’histoire raconte en effet que Kandinsky était si subjugué par le design de ce mobilier qu’il ne peut s’empêcher de demander un modèle pour lui-même. Alors, qui est le concepteur de la chaise Wassily ?

Marcel Lajos Breuer, ami et cadet de 36 ans du célèbre peintre russe naturalisé français, est le concepteur de la mythique chaise. Il en dessina les plans entre 1925 et 1926, alors qu’il était toujours au Bauhaus.

La chaise wassily, du guidon Adler au mobilier mythique…

Aujourd’hui, on est en droit de s’imaginer que sans un vélo de la marque Adler qu’il n’y aurait certainement pas eu de wassily. En effet, c’est en contemplant son premier moyen de déplacement que Breuer se rendit compte de l’aspect particulier de son guidon. Celui-ci était fait d’un acier tubulaire, ce qui lui conférait une certaine légèreté.

À l’époque, l’acier tubulaire n’était que récent. Il était l’œuvre de la Mannesmann, une société allemande de manufacture de l’acier. La caractéristique principale de l’acier tubulaire qui intéressa Breuer était l’absence de soudure, une innovation pour l’époque. Cela rendait alors techniquement possible la conception d’un mobilier aux lignes douces, arrondies et surtout sans soudures.

La première wassily fut produite en 1925

par le célèbre fabricant de meubles en bois cintré Thonet. Il conservera la licence d’exploitation jusqu’à l’année 1962, année où il céda son droit à Gavina. Ce dernier en fouillant l’histoire de la marque découvrit l’anecdote sur Kandinsky. C’est ainsi que la première wassily nommée précédemment chaise B3 devint la wassily.

La chaise wassily, ce qui fait son intemporalité…

Caractérisée par sa simplicité, sa légèreté et surtout son esthétique, la chaise wassily s’inscrit parfaitement dans l’esprit Bauhaus. Minimaliste, innovant et peu couteux, il s’agit d’un chef-d’œuvre qui s’adapte à toutes les époques.

Aujourd’hui, elle continue d’être produite. La licence d’exploitation n’est plus toutefois détenue par Gavina, l’éditeur italien, mais plutôt par Knoll qui reprit le droit d’exploitation en 1968. Et bien que de nombreux concurrents produisent de faux modèles, l’aspect de la wassily n’a jamais changé.

La chaise est toujours caractérisée par son ossature métallique, son assise, son dossier et ses bras suspendus. Elle conserve également ses dimensions originelles, soit 72 cm de hauteur, 79 cm de largeur et 70 cm de profondeur.

Vendue sur le marché au prix de 2000 euros minimum

, vous la trouverez sur C86 Design, le blog sur le mobilier design et la décoration d’intérieure.

Sur la toile, certains modèles sont proposés pour 500 euros au plus. Ce ne sont pas les vrais. Car,

produite par Knoll, la wassily d’origine porte le logo Knoll

. Vous y trouverez également une signature Breuer et un numéro de série…