Procéder à l’isolation de votre maison est un bon investissement, car cela vous évitera les inconforts liés aux déperditions thermiques et aux nuisances sonores. Cette démarche vous donne aussi l’opportunité d’améliorer votre performance énergétique en réduisant vos consommations. En quoi consistent les travaux d’isolation thermique et acoustique ? Quelles sont les réglementations en vigueur ? Quelles sont les différentes aides financières disponibles ? Pourquoi faire appel à des professionnels ?

Isolation, pour un confort thermique de votre logement

L’isolation thermique est un processus efficace pour améliorer la qualité de vie chez soi. En effet, lorsque la température à l’extérieur de votre logement est inférieure à celle de l’intérieur, la chaleur migre vers ce milieu froid. Par conséquent, vous constatez que de l’air froid persistant circule dans votre maison malgré le fait que le chauffage soit allumé. Il s’agit d’une déperdition thermique. Avec l’isolation, vous bénéficiez d’une température constante durant le froid extrême en hiver et les fortes chaleurs en été.

Il existe de nombreuses techniques et une large gamme de matériaux utilisés dans les travaux d’isolation thermique. La démarche à suivre dépend des éléments de votre maison que vous souhaitez isoler.

Les sols

La perte de chaleur à travers les planchers est comprise entre 7 et 10 % de votre consommation en énergie. Ainsi, l’isolation de vos sols est nécessaire. Vous pouvez procéder par une mise en place des isolants par le dessus (sous chape) ou bien par le dessous. Ce dernier se fait en sous-face de la dalle, du vide sanitaire ou de la cave. Idéale pour la pose d’un plancher chauffant, la mousse polyuréthane projetée est efficace pour l’isolation des sols.

L’isolation des murs de la maison

La déperdition thermique d’un mur représente jusqu’à 25 % de votre dépense énergétique. Les sites des professionnels vous aident à en savoir plus sur l’isolation thermique des murs. Plus compliquée à réaliser à cause des différentes ouvertures (fenêtres, portes, etc.), l’isolation des murs peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Toutefois, la première technique est moins onéreuse que la deuxième.

Les combles

Mal isolés, les combles sont responsables d’une perte de 25 à 30 % de la chaleur dans votre logement (Agence de la transition écologique). Pour y remédier, vous devez sélectionner les meilleurs matériaux et adopter la bonne technique d’isolation thermique.

La toiture

Environ 30 % des pertes de chaleur se font à travers les toitures, d’où l’importance de leurs isolations. Pour ce faire, choisissez entre l’isolation thermique par l’extérieur ou par l’intérieur. La première méthode consiste à travailler sur la charpente alors que la deuxième vise à isoler les rampants de toitures et des pieds de pentes (pour les combles).

Les ouvertures : fenêtres, baies, portes

Il existe désormais des modèles de fenêtres et de portes conçus avec le respect des normes d’isolation thermique. Fabriquées en bois, en PVC ou en aluminium, les portes et les fenêtres sont équipées d’un vitrage (double ou triple) déterminant leur étanchéité. Coulissants ou battants, les volets peuvent également renforcer l’isolation thermique de vos ouvertures.

L’isolation de la maison pour un meilleur confort acoustique

Vous appréciez le calme et la tranquillité lorsque vous êtes à la maison ou au bureau ? Cependant, les bruits de la rue, ceux des travaux à proximité et de vos voisins vous en empêchent ? L’isolation acoustique est la meilleure solution. Cette installation limite la propagation des bruits de l’extérieur vers l’intérieur de votre logement ou d’une pièce à une autre. L’isolation phonique est primordiale, particulièrement si vous habitez dans un centre urbain ou à proximité d’une route.

Certains matériaux correspondent aussi bien à l’isolation thermique qu’à l’isolation acoustique. Tel est le cas des produits :

  • d’origine minérale : laine de verre, de roche, etc.,
  • issus des matériaux synthétiques : mousse polyuréthane projetée, polystyrène expansé ou extrudé, etc.,
  • de provenance végétale : liège, laine et fibre de bois, ouate de cellulose.

Toutefois, il existe des isolants spécifiques pour la protection des nuisances sonores, à l’instar de la sous-couche acoustique.

Afin d’optimiser le confort acoustique dans votre logement, nous vous recommandons de réaliser une isolation phonique complète pour chaque pièce choisie. Mettez en place des isolants à la fois sur les sols, les murs, la toiture, les portes, les fenêtres, les baies vitrées, etc.

Respecter les réglementations : un geste citoyen et écologique

Afin de lutter contre le réchauffement climatique, il existe des réglementations relatives à l’isolation thermique et acoustique. Ces obligations légales visent à réduire la pollution et les dépenses énergétiques des logements. Elles visent aussi à promouvoir le bien-être quotidien. Ces normes concernent aussi bien les travaux de construction que ceux des rénovations des logements, des bureaux, des centres commerciaux, etc.

isolation thermique acoustique

Les normes thermiques

Pour les travaux de rénovation, la Réglementation Thermique des bâtiments Existants (RTE) exige le respect des niveaux minimum de performance thermique. Concernant la nouvelle construction, vous devez vous soumettre aux exigences de la Réglementation Thermique (RT) 2012. L’objectif est de concevoir une architecture et de choisir des installations favorisant la diminution des consommations énergétiques. Nous vous conseillons aussi de vérifier les normes prescrites par les règles d’urbanisme en vigueur au niveau de votre commune. Aussi, informez-vous afin de savoir s’il est nécessaire d’obtenir un accord des architectes des bâtiments de France dans votre région.

Les normes en isolation phonique

La réglementation acoustique en vigueur en France depuis 1996 et révisée en 2000 impose à la construction d’une maison individuelle de respecter l’isolation aux bruits aériens extérieurs (inférieur à 30 dB). Pour les habitats collectifs, cette obligation est accompagnée des restrictions sur les bruits intérieurs (inférieur à 58 dB). La vérification des réglementations au niveau régional et communal est aussi valable pour les travaux d’isolation acoustique.

Obtenir des aides financières pour alléger les coûts de vos travaux

Afin d’encourager la transition énergétique, l’État met en place des aides financières réservées aux travaux d’isolation des maisons. Le montant des primes est fonction des revenus du foyer, de la nature ainsi que l’importance des travaux. Parmi ces soutiens, il existe :

  • Ma Prime Rénov,
  • coup de pouce isolation,
  • prêt à taux zéro,
  • aide financière plan de gêne sonore,
  • aides régionales ou locales,
  • etc.

Afin de minimiser vos dépenses dans les travaux, vous pouvez cumuler ces aides avec d’autres dispositifs. Pour être éligible, vous devez répondre aux critères définis dans les règlements relatifs à l’isolation thermique et acoustique. Choisir un professionnel reconnu garant de l’environnement pour vous accompagner durant les travaux est aussi exigé.

Faire appel à des professionnels pour optimiser la performance de votre isolation

L’installation des isolations thermique et acoustique s’avère être un travail difficile et fastidieux. Afin d’économiser du temps et de l’énergie et dépenser moins, nous vous recommandons de faire appel à des professionnels. Confiez l’étude et la concrétisation de votre projet à leur expertise. En effet, ils possèdent le savoir-faire technique pour trouver les solutions répondant à vos exigences.

Nul besoin de vous soucier des différentes normes à respecter ni des démarches administratives. Le professionnel vous conseille sur le choix d’une aide financière et vous accompagne dans la création de votre dossier pour toutes les tâches administratives. L’accompagnement vous garantit des résultats optimaux dans un temps imparti pour des prix compétitifs.

L’isolation thermique et l’isolation acoustique sont des procédés complémentaires afin de profiter d’un maximum de confort dans votre logement. Pour votre projet de rénovation ou de construction, nous vous recommandons d’allier les deux travaux à la fois. Étant donné la complexité des travaux, confiez les travaux à des professionnels. Ils vous accompagnent de la conception jusqu’à la réalisation et garantissent des résultats plus performants et pérennes.