Les jardins verticaux ou les jardins suspendus sont des espaces naturels spécialement aménagés dans un milieu urbain. Il s’agit d’une méthode qui végétalise les balcons, les terrasses, les toits plats et les façades. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un tout nouveau concept, le principe du jardin suspendu ne cesse d’évoluer au fil des années, devenant de plus en plus moderne. Mais quelles sont les caractéristiques de ce type de jardin ? Et comment faire pour leur mise en place ? Découvrez quelques exemples de ces jardins urbains pour mieux vous orienter.

L’origine du jardin suspendu

Les jardins suspendus sont des espaces verts qui sont placés sur un plan vertical et non horizontal comme les jardins classiques. C’est alors un milieu naturel végétal qui est créé par l’intermédiaire d’un jeu de plateaux ou de murs ornés de végétaux divers. Le jardin suspendu est en quelques sortes un art qui permet de remettre la nature dans un milieu qui en est complètement dépourvu suite à l’urbanisation réalisée par l’homme.

Datant d’une époque assez lointaine, le concept n’est pas très récent, les célèbres jardins suspendus de Babylone en Irak en sont bien la preuve. Ces derniers ont été construits pendant le règne de Nabuchodonosor, datant de plus de 600 années avant notre ère. Avec les textes romains et grecques qui ont disparus au fil des années, il n’est pas évident de placer précisément la date de la mise en place d’une telle installation.

En 1899, l’entreprise de Robert Koldewey a procédé à des fouilles dans les palais de la royauté Babylonien pour découvrir l’origine de cette mystère, mais en vain. De nos jours, encore de grands experts tentent le tout pour une découverte. Pour ces derniers, que les jardins Babyloniens soient un mythe ou une réalité, c’est un symbole du paradis.

Qu’en est-il du fonctionnement du jardin suspendu ?

Un jardin suspendu est alors une alternative qui permet de cultiver peu importe le lieu, surtout dans les endroits les plus difficiles d’accès tels que :

Il est même possible de faire pousser des arbres sur des constructions, impliquant la mise en place des végétaux à l’intérieur d’un bac spécial pour ainsi limiter leur taille au fur et à mesure qu’ils grandissent.

L’application de méthodes spécifiques est nécessaire peu importe le type de plantation envisagé, pour offrir un milieu de survie de qualité aux plantes, que ce soit en apport d’oxygène ou d’autres nutriments utiles à la survie de ces dernières.

Quels sont les avantages d’une telle installation ?

La mise en place de jardin suspendu présente certains avantages. C’est un tout petit environnement privé qui assure une optimisation de l’espace disponible tout en créant un milieu vert pour la vie. Le concept allie architecture et art du paysage au milieu du monde urbain dans lequel on vit.

C’est une installation qui offre un cadre de vie plus verdoyant, utile et esthétique avec des plantations exceptionnelles sur les toits ou autres. Il n’est pas nécessaire de choisir des plantes spécifiques pour les jardins verticaux, toutes les plantes y sont adaptées : arbres fruitiers, plantes décoratives et potagères ou même des plantes aromatiques.

Un jardin vertical est également un excellent moyen de réduire l’utilisation de produits chimiques divers, pesticides, engrais chimiques, en plus d’une économie en consommation d’eau. Il est parfaitement adapté aux enjeux écologiques actuels sur la préservation de l’environnement.

Une culture de ce genre favorise la biodiversité en milieu urbain, qui s’est dégradée de par l’évolution de la technologie humaine. Un jardin vertical peut etre placé aussi bien en intérieur qu’en extérieur, pour etre un élément décoratif époustouflant.

Quelques types de jardins suspendus

Il est possible d’admirer plusieurs sortes de jardins suspendus dans les plus grandes villes mais aussi en campagne. Ce peut etre un jardin végétal en toit-terrasse, que l’on surnomme aussi toit-vert ou éco toit ; un jardin en balcon ; ou tout simplement un mur végétal.

Un jardin en toit

jardin en toit

Un jardin en balcon

jardin balcon

Un jardin en mur végétal

jardin en mur végétal

Le système utilise ce que l’on peut appeler « technique d’hydroponie », consistant à cultiver des plantes dans l’eau, qui donne des résultats plutôt impressionnants en termes d’écologie.

Il s’agit d’une méthode de culture très ancienne qui est fortement utilisée de nos jours pour des rendements comparables à tout autres types de jardinages. D’ailleurs, c’est une des raisons pour lesquelles, la technique de culture avec de l’eau est considérée comme le seul et unique mode de culture qui règle les soucis liés à l’alimentation des générations futures.