Avez-vous déjà entendu parler des isolants naturels biosourcés ? Il s’agit de matériaux fabriqués à partir de biomasse végétale, qui offrent de nombreux avantages, dont une excellente isolation thermique et phonique. Que ce soit la laine de bois, la ouate de cellulose ou le chanvre, ces isolants sont non seulement respectueux de l’environnement, mais aussi économiquement avantageux. Découvrez-en plus au sujet des isolants biosourcés dans notre article !

 

Qu’est-ce qu’un isolant naturel biosourcé ?

 

Les isolants biosourcés, aussi appelés isolants naturels, sont des matériaux isolants provenant de ressources renouvelables, comme la biomasse végétale ou animale. Ils peuvent également être issus de matières recyclées, ce qui renforce leur caractère écologique. Leur production s’appuie sur l’exploitation de matières premières d’origine biologique, renouvelables et souvent locales, dans une démarche respectueuse de l’environnement. Ce type d’isolant n’est pas nécessairement 100 % naturel et peut avoir un certain impact environnemental, selon les processus de fabrication et de transformation utilisés. Notez qu’ils restent une alternative plus respectueuse de l’environnement face aux isolants traditionnels. Les isolants biosourcés se déclinent en plusieurs types, chacun ayant des caractéristiques propres. Les principaux sont :

 

Quels sont les avantages d’une isolation naturelle ?

 

La performance thermique

Les isolants biosourcés sont connus pour leur performance thermique. Leur capacité à emmagasiner la chaleur et à la restituer dans un environnement plus frais les rend, en effet, concurrentiels face aux matériaux d’origine minérale ou fossile, comme la laine de roche, la laine de verre et le polystyrène. Notez aussi que le déphasage thermique de ces isolants est généralement supérieur à celui des isolants traditionnels. Par exemple, les isolants biosourcés peuvent avoir des déphasages de 6 à 10 heures, soit 2 à 3 fois plus que les isolants en fibres minérales et pétrosourcés. Cette caractéristique leur confère une capacité à réduire les variations de température, contribuant ainsi à un meilleur confort thermique. En ce qui concerne la conductivité thermique, qui est un indicateur de performance d’un isolant, certains isolants biosourcés, comme la laine de bois, affichent des valeurs très compétitives. La laine de bois peut par exemple avoir une conductivité thermique de 0,036 à 0,038 W/m.K, se rapprochant ainsi des performances des meilleurs isolants du marché.

 

Un choix responsable

Opter pour une isolation écologique constitue un véritable engagement pour la préservation de l’environnement. Les isolants biosourcés ont l’avantage de provenir de ressources renouvelables et d’être souvent recyclables. Leur fabrication nécessite généralement moins d’énergie que celle des isolants conventionnels, contribuant ainsi à une réduction significative de l’empreinte carbone. L’isolation écologique est aussi un choix économiquement responsable. En plus d’offrir d’excellentes performances thermiques et acoustiques, ces isolants ont une longue durée de vie, ce qui en fait un investissement rentable sur le long terme.

 

Un investissement rentable

Les isolants biosourcés peuvent initialement sembler plus coûteux que leurs homologues traditionnels. Ils constituent cependant un investissement rentable sur le long terme. Prenez en compte le fait que le coût de ces matériaux peut varier en fonction de plusieurs facteurs :

 

Quels matériaux choisir pour une isolation naturelle ?

 

La laine végétale est un isolant biosourcé de choix pour son double rôle d’isolant thermique et acoustique. Elle est fabriquée à partir de fibres de plantes telles que le chanvre, le lin ou le coton, qui présentent des caractéristiques intéressantes pour l’isolation. Non seulement la laine végétale possède une excellente capacité à retenir la chaleur, mais elle est également reconnue pour sa capacité à absorber les sons. 

La ouate de cellulose est une option populaire pour l’isolation des combles et des murs. Ce matériau est fabriqué à partir de papier recyclé, ce qui en fait une option respectueuse de l’environnement. Il est également efficace en termes d’isolation thermique, avec une faible conductivité. 

La fibre de bois est un choix judicieux pour l’isolation thermique de la toiture et en Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE). Fabriquée à partir de déchets d’arbres résineux, elle est moulée en panneaux de différentes densités. Sa faible conductivité thermique, associée à une forte inertie, lui permet d’offrir des performances d’isolation hiver comme été. Nous pouvons aussi relever sa capacité à stocker les calories pendant la journée et à les restituer la nuit en fait un allié précieux pour le confort d’été et la protection contre les surchauffes.

Nous vous laissons maintenant vous renseigner plus en profondeur de votre côté pour choisir l’isolant biosourcé adapté à vos besoins.