Si vous disposez d’un jardin, alors la pompe de surface est la solution de récupération parfaite pour votre source d’eau, afin de l’utiliser comme un arrosage. C’est une manière écologique de faire des économies sur la facture de fin du mois. 

La pompe de surface, qu’est-ce que c’est ?

 

La pompe de surface s’apparente à une pompe de relevage. Simple à installer, on la met sur une source d’eau naturelle ou non. Elle est à distinguer de la pompe immergée, que l’on met directement dans l’eau pour pomper. La pompe de surface doit marcher à l’air libre et peut pomper jusqu’à une profondeur maximale de 8 mètres. Il est possible de l’utiliser dans le but de réutiliser l’eau pour arroser ou pour laver les assiettes. Non seulement on agit en faveur de l’environnement, mais en plus, on réduit nos dépenses. Elle peut même pomper une eau destinée à la base au tout-à-l’égout. 

 

Comment est conçue la pompe de surface ?

 

La pompe à surface est un dispositif électrique motorisé, doté d’un moteur, d’une transmission et d’un système hydraulique. Ici , vous aurez plus d’informations sur le choix d’une pompe à moteur. On y retrouve :

L’utilité d’une pompe de surface

 

Afin de pomper l’eau depuis le réservoir, la cuve et pour l’acheminer vers une maison, il faut un dispositif de pression fiable. L’utilisation de cette eau peut être sanitaire ou hygiénique. La pompe peut aussi permettre d’avoir une eau potable. Pour ce faire, on a besoin d’un surpresseur : pompe semi-automatique et automatique ! La pompe de surface permet aussi de filtrer l’eau de la piscine et de la réutiliser dans le cadre de l’arrosage, par exemple. 

 

Les critères de choix d’une pompe de surface

 

La pression

La pompe de surface doit procurer une pression suffisante pour que l’eau arrive au point le plus haut. On fait référence à la hauteur manométrique évaluée en bar. Aussi, on inclura la hauteur de refoulement qui concorde avec la distance séparant la pompe du point à alimenter. La pression mentionne le nombre de bars indispensables pour vos besoins en eau.

 

Le débit du dispositif

Cette donnée sera en fonction de l’usage de l’eau à pomper. Serait-ce pour une utilisation régulière ou plutôt occasionnelle ? Le débit de la pompe sera évalué en l/min ou m3/h. Le fait d’arroser un jardin va consommer dans les 6 l/mètre carré par jour et une personne va boire dans les 400 l d’eau par an.

 

La qualité de l’eau à pomper

Enfin, il est nécessaire de déterminer la qualité de l’eau à traiter. On fera alors un point sur la granularité ou l’épaisseur en mm des impuretés. 

 

L’entretien de votre pompe

En hiver, vous devez faire une remise de la pompe de surface après toute opération de rinçage à l’eau claire. Il faudra renouveler les techniques d’amorçage