Il a une douzaine de noms différents : Wind Pouch, Hamac gonflable, Aero Lounger, et même le Woo Hoo. Mais bientôt, le produit de plein air le plus bizarre et le plus imité de cette année pourrait appartenir à une seule marque.

L’une des innovations les plus tendances et les plus copiées de l’industrie de l’outdoor vient de recevoir un brevet de conception, et la marque qui en est propriétaire prend des mesures contre ses concurrents.

Le nombre de fabricants de « canapés gonflables » est monté en flèche au cours de l’année dernière. Lors de la convention des détaillants en plein air de 2016, les stands et les vendeurs du pavillon ont présenté de nombreuses imitations presque identiques.

Mais au début de ce mois, l’Office américain des brevets et des marques a accordé à Fatboy USA les droits sur son siège de salon gonflable Lamzac. Selon Paula Masters, PDG de Fatboy, le brevet protège le modèle contre tout siège de salon qui est « substantiellement identique ».

« Fatboy USA prévoit d’agir et de protéger nos droits dans toute leur étendue », a-t-elle déclaré. « Nous avons déjà engagé des poursuites contre deux contrevenants, et d’autres sont à venir. Et s’il le faut, nous nous adresserons également aux détaillants qui continuent à vendre des produits provenant de concurrents en infraction ».

Selon des documents judiciaires publics, Fatboy USA a engagé des poursuites pour violation de brevet contre Value Max Products LLC, fabricant du fauteuil Aero Lounger, et EMRG LLC, qui commercialise le Pouch Couch.

De plus grandes marques à venir ?

Bien qu’il existe de nombreuses répliques nationales et étrangères sur le marché, aucune n’est peut-être plus remarquable que la chaise longue Billow Air Lounger d’ENO.

Dans la foulée du marché d’été de cette année, la marque a envoyé un communiqué de presse pour annoncer officiellement son partenariat avec la marque de fibres recyclées REPREVE pour fabriquer la « toute première chaise longue gonflable fabriquée à partir de bouteilles d’eau en plastique recyclé ».

Il reste à voir si cela entre dans la catégorie des « substantiellement identiques », mais le Billow est étonnamment similaire au Lamzac.

Amy Allison, directrice du marketing d’ENO, a confirmé que la marque était en train de revoir le brevet et s’attendait à ce que certains changements interviennent, mais elle n’a pas pu faire de commentaires supplémentaires.

Nous avons passé en revue plusieurs chaises longues gonflables de différentes marques.

Lamzac : L’original

Le Lamzac a été inventé et présenté en 2010 dans l’émission de télévision néerlandaise « Het Beste Idee van Nederland » (traduit « La meilleure idée des Pays-Bas »).

A l’instar du « Shark Tank » américain, les inventeurs néerlandais tentent de gagner en notoriété et en financement pour leurs projets sur le salon. Marijn Oomen, le créateur du Lamzac, y a été acclamé pour son apparition.

A la lumière de la décision de l’Office américain des brevets, on attribue à ce projet le mérite d’avoir « injecté de l’air dans un sac dégonflé pour créer des formes qui pourraient ensuite être utilisées pour s’asseoir », selon Masters.

Oomen s’est associée à Fatboy USA pour produire en masse le Lamzac, qui a été commercialisé dans le monde entier cette année. Le brevet de conception du Lamzac a été accordé à Oomen, qui l’a cédé à Fatboy USA.

Lorsqu’on lui a demandé si Fatboy pouvait identifier d’autres marques concurrentes qui pourraient ou non enfreindre le brevet, Oomen n’a fait aucun commentaire.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *