Étape finale concernant la finition de votre piscine, la pose des margelles va définir le style de décoration dans cette partie du jardin. Les margelles de piscine en pierre naturelle apportent une pointe de chaleur. Celles en béton, quant à elles, assurent un style design. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier qu’elles occupent tout d’abord un rôle sécuritaire et assurent la durabilité de la piscine. Voilà pourquoi, poser les margelles autour de la piscine doit se faire dans les règles de l’art. Si vous avez des questions sur la pose, la technique et les méthodes les plus efficaces, notez ces quelques astuces pour une pose réussie et sans encombre.

Notre guide pose pour margelles de piscine

Poser les margelles autour de la piscine ne requiert pas forcément des travaux de grande difficulté. Précision et patience sont les clés d’une pose réussie. En effet, réaliser la bordure d’une piscine ne se fait pas une journée. Il faut laisser du temps au béton de sécher et, ensuite, réaliser une pose à blanc pour la pose. Ce sont les parties qui vont prendre un peu plus de temps. Découvrez les 3 grandes étapes à suivre pour bien poser les margelles de piscine en pierre naturelle.

Étape 1 : Réaliser une ceinture de béton

La première chose à faire est, tout d’abord, de réaliser une ceinture de béton tout autour du bassin. C’est l’étape la plus longue durant la pose des margelles. Bien entendu, l’étendue de la ceinture doit être la même que celle dédiée aux margelles plus tard. Il faut alors bien mesurer, cette partie-là avant de faire couler du béton sur le pourtour de la piscine et du coup, ne pas se tromper dans ses calculs. Afin d’avoir un résultat de bonne qualité sur le long terme, il est recommandé de laisser le béton sécher pendant quelques jours. Une fois que le temps de séchage sera passé, il faudra nettoyer la surface et au préalable la brosser. Le but étant de bien faire adhérer les margelles, on doit s’assurer que la surface en béton soit propre et bien lisse.

Étape 2 : Poser les margelles à blanc

Maintenant que la ceinture du bassin a bien pris, il est temps de passer à l’étape suivante. Il est conseillé d’effectuer une pose à blanc de la margelle.

C’est une opération que même les professionnels ne vont pas se permettre de contourner puisqu’elle va permettre de vérifier la mise en place des margelles. On procède également à cette étape par précaution afin de s’assurer que tout soit bien disposé et d’éviter les mauvaises surprises qui peuvent survenir (nombre de margelles insuffisant, mauvaise découpe, mauvaise mesure, etc). Vérifiez dans cette étape, que les formes et l’épaisseur des margelles ou types de carrelages, sont bien adaptées au pourtour de la piscine.

Étape 3 : Coller les margelles

Dernière ligne droite, vous pouvez maintenant poser les margelles autour de la piscine proprement dite. Tous les éléments sont maintenant mis en place. Durant cette étape, vous allez avoir besoin de colle-cimentou bien de mortier. A l’aide d’une truelle, vous allez en appliquer une bonne couche et placer la margelle sur la ceinture de béton avec du mortier en appuyant légèrement, et ainsi de suite jusqu’à couvrir tout l’espace autour du bassin.

Nos conseils pour bien poser les margelles autour de la piscine

Prévoir une quantité de margelles suffisante pour sa piscine

C’est le premier réflexe à adopter lorsque vous venez de recevoir votre commande. En moyenne, pensez à prévoir 10 % de margelles de plus que ce dont vous avez vraiment besoin. Pourquoi cela ? Cela vous évitera de manquer de margelles si jamais il y en a qui se cassent et après les découpes.

Avoir les équipements nécessaires

Bien s’équiper est un impératif lorsque vous prévoyez de poser vous-même les margelles. Voici la liste des outils dont vous aurez besoin pour devenir le roi/la reine de la pose des margelles :

  • des lunettes de protection ;
  • des gants ;
  • une truelle ;
  • une disqueuse ;
  • un mètre ruban ;
  • du mortier ou du ciment colle ;
  • des joints.

Laisser un espace entre deux margelles

Après avoir collé les margelles, il faudra encore placer les joints. Du coup, n’oubliez pas de prévoir un espace d’environ 1 cm entre deux margelles à cet effet. La jointure est importante, car elle garantit la durabilité et l’imperméabilité des travaux.