Le printemps arrive et cela signifie plus de pluie. C’est aussi le moment de l’année où l’herbe a été mise en sommeil et où il y a plus de saleté et de boue exposées dans votre cour. Soyons honnêtes, tout le monde a tendance à avoir des endroits problématiques dans son aménagement paysager qui finissent par ressembler à une fosse à boue. Et si vous avez des enfants ou des animaux domestiques qui courent partout, il ne faudra pas longtemps avant que cette boue ne vienne se promener dans votre maison.

Il est temps de trouver une solution rapide et peu coûteuse au problème de la boue.

 

Matériaux

Instructions

 Disposez vos pierres et marchez dessus pour vous assurer qu’elles sont espacées pour une démarche confortable. 

 

Utilisez votre gabarit de largeur de chemin (le bâton) pour garder vos bordures à distance égale sur toute la longueur de votre chemin. (Il se peut que vous ayez besoin de mettre un poids sur votre bordure ou de placer une cheville à mi-chemin pour maintenir la bordure en place.)

 

Une fois que le chemin et la bordure sont disposés, prenez du recul et jetez un coup d’œil. Apportez maintenant toutes les modifications à votre sentier.

 

Pour mettre en place le sentier, commencez par une extrémité et insérez un piquet dans une extrémité de la bordure.

 

Puis enfoncez le piquet dans le sol…jusqu’à ce qu’il affleure la terre.

 

Continuez à poser un piquet tous les 4-6 pieds (et surtout au sommet de toutes les courbes.)

 

Répétez pour l’autre côté de votre chemin.

 

Ouvrez un sac de paillis et répandez-le au sommet de vos pierres et de la bordure. Utilisez le dos de votre râteau de jardin pour lisser le paillis et éliminer les points hauts ou bas.

 

Répétez jusqu’à ce que vous ayez rempli tout votre chemin. Ensuite, répandez le paillis de la deuxième couleur sur l’extérieur de votre chemin.

 

Marchez sur vos pierres et mettez de la terre ou du sable en dessous de celles qui vacillent. Maintenant, prenez du recul et admirez votre chemin terminé !