Couple indissociable et important de la cuisine, le tandem évier-plan de travail constitue l’une des pierres angulaires de l’ensemble de la pièce. Aménager ou rénover une cuisine en pensant en amont l’association de ces deux éléments permet de préserver l’aspect fonctionnel de la pièce et d’obtenir une déco cuisine et un design final cohérents.

 

Rénover la cuisine en adaptant le plan de travail

Choisir le bon plan de travail et procéder à sa pose de manière adéquate sont une étape primordiale et essentielle lorsque vous aménagez ou décidez de rénover la cuisine. Certaines règles doivent être observées afin de ne pas regretter les choix de départ. Il faut notamment absolument éviter de produire les erreurs suivantes, sous peine de gâcher l’ensemble :

  • sous-estimer la hauteur du plan de travail : la notion de confort est importante lorsque l’on cuisine. Trouver la bonne hauteur du plan de travail permet de se sentir à l’aise et d’améliorer ses capacités d’utilisation. La posture droite, en évitant le dos courbé, est à privilégier. N’hésitez donc pas à opter pour un plan de travail légèrement surélevé.
  • installer un plan de travail trop étroit : il est conseillé de voir grand si vous avez choisi de rénover votre cuisine. La profondeur standard de plans de travail est de 60 cm, mais rien n’interdit de prolonger les cotes jusqu’à 70 cm ou 75 cm si vous avez de la place. Cela permet notamment de prévoir quelques petits rangements à l’arrière ou encore d’intégrer des prises électriques.
  • mal calculer l’épaisseur du plan de travail : tous les choix sont permis de ce côté-là, dépendant principalement des matériaux utilisés. Les épaisseurs varient de 12 mm à 75 mm suivant les plans de travail en bois, en résine ou en autres matières. La table de cuisson sera plus épaisse en version induction. En général, un plan de 38 mm est recommandé pour pouvoir encastrer tous les appareils.

 

Le choix de l’évier

Vos goûts et vos désirs guideront le choix de l’évier. Encastré ou intégré, à une ou deux cuves, les solutions ne manquent pas. Il faudra surtout veiller à sa taille et faire attention à ce qu’il ne morde pas sur le plan de travail, surtout si la pièce est assez exiguë. En effet, plus l’évier est large, plus vous perdez en plan de travail.

 

En matière d’aménagement de cuisine, l’autre solution consiste à commencer par penser au type de crédence que vous souhaitez mettre en place dans votre cuisine. Le choix d’une crédence n’est pas toujours facile et cette étape conditionne souvent le cachet final de la pièce. Il est également conseillé de ne pas négliger son aspect fonctionnel en optant pour un matériau robuste et simple à nettoyer.

 

Dans un deuxième temps, l’erreur à ne pas commettre est de dissocier la crédence choisie et le plan de travail que vous avez sélectionné. L’ensemble plan de travail/crédence forme pour finir une entité à part entière qui, au-delà d’orienter l’esthétique et la déco de la cuisine, définit l’ambiance et le style de la pièce.

 

Deux options s’offrent à vous pour aménager correctement la cuisine : assortir les deux éléments choisis dans la continuité des tons et des matériaux ou alors jouer sur l’opposition et les contrastes. Les couleurs et la nature des matériaux sont ainsi choisies en fonction de l’effet décoratif recherché.

 

Un éclairage optimal pour une cuisine confortable

Au-delà de l’aspect déco cuisine qui est très important dans le rendu design définitif, l’aspect fonctionnel du couple évier-plan de travail doit être mis en avant. Aménager une cuisine dans la seule perspective décorative est un non-sens. Un éclairage satisfaisant de l’ensemble améliorera sensiblement le confort des spécialistes des fourneaux, des éclairages ciblés situés au-dessus du plan de travail et de l’évier sont indispensables. Offrant une lumière dirigée, efficace et homogène, ils permettent de voir avec précision ce que vous faites lors de la préparation ou la découpe d’aliments.

Afin de supprimer les ombres portées générées par l’éclairage général, vous pouvez opter pour des luminaires fixes (néons en ligne, réglettes fluo, spots orientables). Installés en sous-face des placards ou des étagères, ils joueront parfaitement leur rôle d’éclairage du plan de travail.

 

Il existe de nombreuses autres solutions design en fonction de l’effet recherché. Les mini-spots halogènes sur rail ont le vent en poupe, les barrettes LED disposées le long de la crédence ou des étagères aussi. Les fans de high tech peuvent encore avoir l’idée d’aménager le plan de travail avec une crédence lumineuse en verre…

À souligner que tous ces dispositifs doivent être installés dans le respect des règles de sécurité électrique. Dans une pièce souvent marquée par un taux d’humidité important, notamment lors de l’usage de l’évier ou de la cuisson des aliments, cette précaution s’impose.

 

Si vous ne souhaitez pas faire d’erreur dans l’aménagement de votre cuisine et surtout éviter la dissociation de l’évier et du plan de travail, la meilleure solution est de choisir les mêmes matériaux pour l’un et pour l’autre. Un évier en inox encastré dans un plan de travail en inox assurera par exemple la continuité de l’ensemble. Si vous souhaitez en améliorer le design, l’aide d’un cuisiniste aguerri sera alors opportune.