La mise en service de l’électricité est la démarche qui permet d’avoir un compteur à son nom suite à un déménagement. Pour ce faire, il faut souscrire à une offre d’électricité pour son compteur.

La mise en service c’est quoi au juste ?

A compter du moment où vous désirez effectuer la souscription d’un contrat d’électricité chez un fournisseur énergétique, cette dite souscription se fera à trois niveaux :

Votre fournisseur va prendre en compte la souscription et vous notifie comme un nouvel abonné dans sa base de données. Il instaure la facturation et le prélèvement instantané sur votre compte. Vous recevrez ainsi un email de confirmation du fournisseur et des codes d’accès.

Une fois que la souscription ait été validée, votre fournisseur va transmettre au gestionnaire de réseau une demande de mise en service gaz ou électricité pour ouvrir un nouveau compteur.

Les démarches sont les mêmes peu importe le fournisseur auquel vous allez souscrire. Chaque compteur étant unique, il aura un numéro DPL et PDCC qu’il faut bien garder en tête.

Electricité coupée ou non ?

Electricité coupée

Dans une ancienne habitation, dont le précédent abonnement a pris fin, il arrive que l’électricité soit coupée, s’il n’y a pas eu d’occupant durant les six derniers mois. Il faut alors effectuer un raccordement pour pouvoir effectuer l’ouverture de la ligne. Les justificatifs à remettre sont les mêmes chez tous les fournisseurs mais c’est le prix de l’activation de ligne qui changera ainsi que le délai de mise en service.

Pour effectuer la demande de mise en service de son compteur d’énergie, peu importe l’état du compteur, il faut avoir les éléments suivants :

Electricité non coupée

Si l’électricité n’est pas coupée dans l’habitation, il faut que l’abonné sélectionne le contrat concordant avec sa consommation quotidienne en énergie. La mise en service chez EDF par exemple, est rapide car il ne s’agit que d’un transfert de dossier. Il n’y a donc pas de prise de rendez-vous à effectuer. Les frais de mise en service sera inclus sur la première facture d’électricité. Vous aurez plus d’infos chez Hello Watt.

Les différentes façons de mettre en service de l’électricité et du gaz

Les frais et les délais pour la mise en service de son compteur d’énergie ne seront pas fonction du fournisseur que vous allez choisir. En effet, l’ouverture du compteur se fait grâce à ENEDIS/ERDF étant donné qu’il s’agit du seul gestionnaire de réseau. On recense 4 sortes de mise en service :

Mettre le compteur en son nom : Comment faire

Mise en service d’une maison neuve

Il est important de mettre le compteur au nom de l’abonné lors d’un déménagement. Bien évidemment, vous pouvez modifier le nom sur le contrat par la suite. Si l’abonné emménage dans une maison construite récemment, et qui n’est pas abonnée à l’électricité, il faudra faire un raccordement à l’électricité.

Mise en service initiale

Pour les maison neuves, le compteur électrique ou de gaz, part toujours de zéro. La mise en service sera un peu plus complexe car elle consiste à l’intervention d’un technicien ENEDIS, afin que l’installation électrique soit opérationnelle.

Les travaux de raccordement

Ces travaux de raccordement sont faits par le gestionnaire de réseau ENEDIS. Ils sont à privilégier dans une maison récente. Il s’agira ici de faire un branchement entre un réseau public et une installation électrique interne. Cette prestation requiert parfois une extension du réseau afin de faciliter le branchement. Toutefois, le prix est fixé par ENEDIS sur devis et changera en fonction de la longueur du câble.

La nécessité du certificat CONSUEL

Après avoir effectué une demande de raccordement, votre logement pourra être relié au réseau électrique. La première mise en service dans un logement neuf, sera effective dans un délai de 10 jours. Toutefois, la première demande de mise en service ne peut se faire qu’après avoir eu le certificat de conformité CONSUEL.

La mise en service à la suite d’un déménagement

Le déménagement de son contrat d’électricité et de gaz est toujours gratuit. Il n’y a pas de frais à prévoir pour la résiliation. Toutefois, il faut préciser que l’abonné va estimer la consommation énergétique du bien, et déterminera ses besoins réels grâce à une estimation en ligne. Il est possible d’y entrer ses informations et l’usage de ses appareils électriques, afin de sélectionner l’offre qui répondra le plus à ses besoins.