Vous souhaitez acheter un bien immobilier pour ensuite le revendre ou le mettre en location ? Vous êtes sur le point de suivre les pas de nombreux millionnaires que l’immobilier a rendu riches. Comme il s’agit d’un investissement comme tant d’autres, il est indispensable de bien vous renseigner avant de vous lancer. Voici quelques conseils à suivre pour que votre premier achat immobilier soit une belle expérience.

Trouvez le bon emplacement

Vous ne souhaitez sûrement pas vous retrouver avec un bien immobilier à louer ou à vendre, qui se trouve dans une zone en déclin. Une ville ou un lieu où la population augmente, représente une belle opportunité d’investissement immobilier.

Si vous souhaitez que votre projet soit rentable, il vous est recommandé de trouver un emplacement où les impôts fonciers sont faibles, où il y a de nombreuses commodités :

Acheter ou financer : que choisir ?

Vous vous demandez laquelle de ces deux actions est la meilleure :

Votre choix dépend essentiellement de vos objectifs d’investissement. Pour information, en payant en espèces, vous pouvez générer des flux de trésorerie positifs chaque mois. Par contre, si vous optez pour le financement, vous pouvez obtenir un meilleur rendement.

Tenez compte de votre situation financière

Votre budget vous permet-il d’acheter le bien de vos rêves ? Voici quelques points importants au sujet de vos finances.

Revoyez vos dépenses

Vous devez savoir exactement combien vous dépensez chaque mois et où cela va. Ce calcul vous dira combien vous pouvez allouer à un versement hypothécaire. Assurez-vous de tout prendre en compte :

Demandez un prêt immobilier

Contrairement aux idées reçues indiquant que “seuls les riches peuvent s’enrichir”, il est tout à fait possible de bénéficier de financement souligne Partners Finances, le numéro 1 des intermédiaires en regroupement de crédits en France.

En général, pour qu’un prêt immobilier vous soit accordé, il vous faut un bon crédit et un historique de paiement de vos factures dans les bons délais. Notez qu’aujourd’hui, les prêteurs préfèrent généralement limiter les dépenses de logement à 30% environ du revenu mensuel de l’emprunteur. Ce chiffre varie en fonction du marché immobilier local.

Tenez compte des imprévus

Les coûts inattendus ne concernent pas uniquement l’entretien et la maintenance. Il peut également y avoir une urgence imprévue comme des dommages causés par les catastrophes naturelles. Il vous est recommandé de mettre de côté environ 20 à 30% de vos revenus locatifs pour cela. De ce fait, vous pouvez disposer d’un fonds pour payer les réparations au moment opportun.

Déterminez votre retour sur investissement

Pour chaque euro que vous investissez, quel est votre retour sur cette somme ? Les actions peuvent offrir un rendement de 7,5% et les obligations peuvent rapporter 4,5%. Un rendement de 6 % au cours de votre première année en tant que propriétaire est considéré comme sain. En plus, ce nombre va augmenter avec le temps.

Achetez un bien immobilier à bas prix

Plus la propriété est chère, plus vos dépenses courantes vont être élevées. Certains spécialistes de l’immobilier recommandent de commencer avec une maison de 120 000 € dans un quartier en plein essor. En plus de cela, ils conseillent aussi de ne jamais acheter la plus belle maison ou la pire maison.

Soyez au courant de vos obligations légales

En tant que propriétaire d’un bien immobilier, vous devez vous familiariser avec les lois propriétaire-locataire en vigueur. Il est important de comprendre, par exemple, les droits de vos locataires et vos obligations concernant les dépôts de garantie, les conditions de bail, les règles d’expulsion, le logement équitable, etc. Cela vous permet d’éviter les tracas juridiques.

Faites la balance entre les risques et les récompenses

Dans chaque décision financière, vous devez déterminer si le gain vaut les risques potentiels encourus. Investir dans l’immobilier peut-il être bénéfique pour vous ? Si vous trouvez que ça en vaut la peine alors, foncez, lancez-vous et concrétisez votre projet !